Attention!

Tout donateur veut être sûr que son don arrive à destination. La Zewo observe avec attention et met en garde contre les collectes douteuses et non transparentes.

Ces collecteurs de dons ont eu un comportement négatif

Nous avons reçu des indications et des plaintes sur les organisations suivantes. Nos enquêtes ont montré qu’elles divergent fortement des normes Zewo:

L’«Association d’Aide aux Enfants Handicapés de Suisse (A.A.E.H.S.)» et l’«Association suisse des enfants victimes du cancer-ASEVC» ne sont pas titulaires du label de qualité Zewo et ne sont donc pas soumises à notre contrôle. Suite à une recrudescence des demandes d’information et des plaintes de donatrices et donateurs désorientés les organisations ont été portées à notre attention particulière. C’est pourquoi nous donnons au public des informations au sujet de ces organisations. Les points suivants s’écartent, dans les documents les plus récents dont nous avons connaissance (dernière mise à jour janvier 2014), des standards de Zewo.

  • Des donatrices et donateurs se plaignent que l’organisation cherche à vendre, de manière importune et douteuse, par téléphone, des bracelets symboliques au prix très élevé de 100 francs par unité. Les donatrices et donateurs reçoivent des organisations des documents qui ne sont pas parlants et suscitent peu la confiance. Il en va de même pour le site web asevc-cancer.ch, qui ne comporte aucune indication au sujet de projets éventuels soutenus par l’organisation. Conformément aux standards de Zewo, les collectes de dons pas téléphone ne doivent pas avoir un caractère importun et des informations transparentes sur l’organisation réalisant les collectes doivent être envoyées aux donatrices et donateurs. 
  • Selon le registre du commerce, Monsieur Thierry Ellezam est membre du comité des deux organisations. Monsieur Ellezam a confirmé à Zewo, par e-mail, qu’il a fondé ces deux organisations. Monsieur Ellezam a fait savoir qu’il ne voulait faire parvenir aucun document (notamment rapport annuel et comptes annuels) des deux organisations à Zewo. Sur le site web asevc-cancer.ch, le rapport annuel et les comptes annuels de l’organisation ne sont pas non plus diffusés. Selon les standards de Zewo, les organisations collectant des dons doivent publier un rapport annuel parlant et des comptes annuels transparents et les faire parvenir, sur demande, à tous les intéressés.
  • La Le comité de chaque organisation se compose, selon l’inscription au registre du commerce, de seulement deux personnes. Celles-ci disposent de droits de signature individuels. Conformément aux standards de Zewo, afin d’assurer le contrôle interne le comité doit se composer d’au moins cinq personnes indépendantes et, d’une manière générale, une signature collective doit s’appliquer.

La fondation «Stiftung Krebs-Hilfe», dont le siège se trouve à Zurich, n'est pas titulaire du label de qualité Zewo et n'est donc pas soumise à notre contrôle. Cependant, l'organisation est connue de nous. Elle ne remplit pas les critères de Zewo. Les points suivants s'écartent notablement des normes de Zewo (dernière mise à jour octobre 2011):
  • Selon les standards Zewo, les indications figurant dans les appels aux dons et dans les publications visant à récolter des fonds doivent être objectives et conformes à la vérité. Le but de la collecte doit être clairement indiqué. Dans ses appels aux dons de 2010 et 2011, la fondation demande des dons afin d'offrir aux «patients atteints de cancer» la possibilité de bénéficier de «consultations indépendantes» et de permettre «des examens sauvant des vies» et des «études prometteuses». Selon les comptes annuels révisés, la fondation n'a cependant eu, en 2010, que des dépenses d'obtention de financements et d'administration. 
  • Dans les comptes annuels 2010, l'organisation fait état d'environ 94 % de charges totales pour prestations de tiers (mailings). Selon la méthodologie Zewo appliquée au calcul des charges administratives, il s'agit là de dépenses pour obtention de financements. Les 6 % restants sont affectables au poste «Autres charges administratives». Ainsi, en 2010, l'organisation n'a effectué aucune activité d'utilité publique correspondant à son but.
  • La fondation ne publie pas de rapport annuel. Les organisations transparentes et dignes de confiance publient un rapport annuel parlant donnant, de façon appropriée, des renseignements sur l'activité axée sur leur but et sur leur rentabilité et leur performance. Les organisations titulaires du label de qualité Zewo doivent publier des comptes annuels parlants conformes à Swiss GAAP RPC. Les comptes annuels 2010 de la «Fondation Krebs-Hilfe» ne satisfont pas à ces exigences.
  • Le conseil de fondation ne se compose que de 3 membres. Selon les standards Zewo, l'organe stratégique devrait se composer d'au moins 5 membres indépendants les uns des autres. De plus, deux membres du conseil de fondation, Monsieur van der Wolk et Madame Gautschi Sung, disposent d'un droit de signature individuel. Pour des raisons de contrôle interne, Zewo exige un droit de signature collectif à tous les niveaux de l'organisation. 
L’organisation «Stiftung Welt Kinder Fonds» («Agir pour les Enfants du Monde») n’est pas titulaire du label de qualité Zewo et n’est donc pas soumise à notre contrôle. Cependant, l’organisation est connue de nous. Elle ne remplit pas les critères de Zewo. Les points suivants s’écartent notablement des normes de Zewo (dernière mise à jour juillet 2011): 
  • L’organisation collecte au moyen de photos de personnes concernées fondées sur l’affectif et de courriers insistants accompagnés de cadeaux. Les destinataires reçoivent, à intervalles courts, plusieurs courriers et cadeaux envoyés d’Allemagne. Ce qui entraîne régulièrement des demandes d’information et des plaintes, auprès de Zewo, pour méthodes de collecte de fonds importunes. Zewo rejette les techniques de collecte de fonds qui mettent les donatrices et donateurs sous pression sur le plan affectif ou autre.
  • Les comptes annuels de «Stiftung Welt Kinder Fonds» (Agir pour les Enfants du Monde) ne sont pas conformes aux principes de Swiss GAAP RPC et sont trop peu parlants. Sur la base des indications, il n’est pas possible de se faire une idée conforme à la réalité du patrimoine ni de la situation et de la performance financières. Zewo exige des comptes annuels transparents et conformes à Swiss GAAP RPC.
  • Zewo exige des comptes annuels transparents et conformes à Swiss GAAP RPC.
  • L’organe directeur de l’organisation se compose, selon l’extrait du registre du commerce et du rapport annuel, des trois membres suivants: Joseph Lam, Susan Pucket Lam, Ruth Lam Kendrick. Pour assurer le contrôle interne, l’organe directeur des organisations titulaires du label de qualité Zewo doit se composer d’au moins cinq membres indépendants les uns des autres.
  • Conformément à l’extrait du registre du commerce, le président, Monsieur Joseph Lam, dispose d’un droit de signature individuel. Zewo exige impérativement un droit de signature collectif.
  • L’organisation travaille avec un réseau international d’organisations portant également le nom de «World Children’s Fund». Conformément aux exigences de Zewo, la majeure partie des dons collectés en Suisse doit être affectée à des projets planifiés, contrôlés et évalués en Suisse. Nous ne pouvons pas constater, sur la base des documents dont nous disposons, si cette condition est remplie.
L’organisation «Association Daricheha» n’est pas titulaire du label de qualité Zewo et n’est donc pas soumise à notre contrôle. Nous connaissons toutefois l’association «Association Daricheha» qui ne remplit pas, actuellement, les critères Zewo. Les aspects suivants divergent fortement des standards Zewo (état octobre 2008):
    • Les donateurs et les donatrices se plaignent de subir une pression due aux méthodes de collecte agressives et au fait qu’on leur réclame des sommes anormalement importantes. En certains cantons, par exemple à bâle-campagne, il y a eu des plaines.
    • L’organisation n’établit pas de rapport annuel ni de comptes annuels respectivement refuse de publier ces documents sur son site Internet. En plus les comptes annuels ne sont pas imprimé dans le rapport annuel.
    • L’organe directeur se compose de seulement 3 membres, ce qui n’est pas assez pour être bien equilibré. Selon les Zewo standards l’organe directeur doit être composé au moins de 5 membres. L’organisation ne dispose pas de comptes annuels pertinents, établis conformément à Swiss GAAP RPC.
    • Les organisations dignes de confiance qui collectent des dons auprès du public informent également ce dernier de l’utilisation des fonds récoltés. Zewo appelle à la prudence pour les dons aux organisations qui ne sont pas transparentes envers le public et recommande de soutenir, par principe, celles qui ont été contrôlées par Zewo.


    Ces organisations ne sont pas transparentes

    Tout collecteur de dons devrait pratiquer une information ouverte et honnête sur l’utilisation des fonds. Les organisations suivantes ne publient pas les documents pertinents. Elles n’ont pas mis à notre disposition les documents demandés:

    • Animalfree Research, Bern 10/2016
    • Helfen in Not, Frick 03/2016
    • Kinder in Not, Zürich 12/2014
    • Pro Integral - Kompetenzzentrum, Sursee 12/2013
    • Sponsorship Network International, Embrach 02/2016
    • Schweizer Tierschutz, Basel 10/ 2014
    • Stiftung für das Pferd, Bern 09/2014
    • Stiftung Pro Artenvielfalt, Basel 01/2016
    • Verein Welle, 08/2015

    Donnez à des œuvres de bienfaisance sérieuses

    Un œil vigilant est important pour les dons. Informez-vous au préalable. Si vous n’êtes pas sûr, exigez des documents. Faites-vous une image de l’organisation à laquelle vous voulez confier votre argent. Un rapport annuel complet et des comptes annuels contrôlés fournissent des informations sur le degré de fiabilité d’une organisation.

    Il faut du temps et de l’expérience pour une analyse approfondie. La Zewo fait ce travail pour vous. Nous ne certifions que les œuvres de bienfaisance qui satisfont à nos exigences strictes et utilisent vos dons consciencieusement.

    Demandes, indications ou plaintes?

    Vous pouvez nous transmettre vos informations ici.

    Formulaire de contact

    Voici comment naît un signalement

    Nous recevons chaque jour des demandes sur des collectes de dons. Si nous ne connaissons pas l’organisation, nous lui demandons des documents. Sur la base des documents fournis, nous élaborons une information.

    S’il ressort de nos enquêtes qu’une organisation diverge fortement des standards Zewo, nous attirons l’attention des donatrices et donateurs sur cette page.

    En outre, nous informons sur les organisations qui ne nous ont pas envoyé de documentation pertinente ou ne publient pas les documents correspondants. Ces listes ne prétendent pas à l’exhaustivité.