Skip to content

Zewo avertit: Association suisse des enfants victimes du cancer – ASEVC

Qu’est-ce que vous cherchez ?

L’«Association d’Aide aux Enfants Handicapés de Suisse (A.A.E.H.S.)» et l’«Association suisse des enfants victimes du cancer-ASEVC» ne sont pas titulaires du label de qualité Zewo et ne sont donc pas soumises à notre contrôle. Suite à une recrudescence des demandes d’information et des plaintes de donatrices et donateurs désorientés les organisations ont été portées à notre attention particulière.

C’est pourquoi nous donnons au public des informations au sujet de ces organisations. Les points suivants s’écartent, dans les documents les plus récents dont nous avons connaissance (dernière mise à jour mars 2017), des standards de Zewo.

Des donatrices et donateurs se plaignent que l’organisation cherche à vendre, de manière importune et douteuse, par téléphone, des bracelets symboliques au prix très élevé de 100 francs par unité. Les donatrices et donateurs reçoivent des organisations des documents qui ne sont pas parlants et suscitent peu la confiance. Il en va de même pour le site web asevc-cancer.ch, qui ne comporte aucune indication au sujet de projets éventuels soutenus par l’organisation. Conformément aux standards de Zewo, les collectes de dons pas téléphone ne doivent pas avoir un caractère importun et des informations transparentes sur l’organisation réalisant les collectes doivent être envoyées aux donatrices et donateurs. 

Selon le registre du commerce, Monsieur Thierry Ellezam est membre du comité des deux organisations. Monsieur Ellezam a confirmé à Zewo, par e-mail, qu’il a fondé ces deux organisations. Monsieur Ellezam a fait savoir qu’il ne voulait faire parvenir aucun document (notamment rapport annuel et comptes annuels) des deux organisations à Zewo. Sur le site web asevc-cancer.ch, le rapport annuel et les comptes annuels de l’organisation ne sont pas non plus diffusés. Selon les standards de Zewo, les organisations collectant des dons doivent publier un rapport annuel parlant et des comptes annuels transparents et les faire parvenir, sur demande, à tous les intéressés.