Statistiques des dons

Volume des dons en Suisse. Recettes et croissance des œuvres de bienfaisance.

Générosité de la population sur le front des dons en 2016

Statistiques des dons de la Zewo

En 2015, les œuvres de bienfaisance en Suisse ont recueilli 1,8 milliard de francs de dons, soit 100 millions de plus que l’année précédente. Comme il ressort des statistiques de dons de la Zewo, le volume de dons en Suisse a ainsi atteint un nouveau sommet.

 

 

 Statistique des dons de la Zewo

 


 

L’an passé, les organisations d’utilité publique à but non lucratif de Suisse ont reçu quelque 1,79 milliard de francs de dons, dont 60% sont allés aux œuvres de bienfaisance titulaires du label de qualité Zewo. Ce résultat est positif.

Les statistiques des dons de la Zewo dressent le tableau d’une Suisse généreuse. Pour la quatrième fois consécutive, les œuvres de bienfaisance ont reçu davantage de dons qu’au cours de l’année exceptionnelle en matière de dons que fut 2005, après le tsunami en Asie. Avec 1,79 milliard de francs, le volume de dons de 2016 dépasse toutes les années antérieures, à l’exception de 2015 ( voir graphique 1 ).

Grafique 1

D’autres résultats de recherche confirment également que la propension à donner en Suisse est forte. Le baromètre des dons de Swissfundraising1 aboutit à la conclusion que l’humeur des donateurs est positive et la propension à donner élevée. 82% des ménages indiquaient, dans le sondage représentatif, avoir donné l’année dernière. La valeur moyenne des donations d’utilité publique était de 300 francs par an et par ménage. La recherche de la Société suisse d’utilité publique sur le travail bénévole atteste par ailleurs que l’année dernière, 234 000 personnes ont travaillé bénévolement dans des associations sociales et caritatives pour un total de 32 millions d’heures.2

Ce à quoi il faut ajouter 76 000 personnes qui se sont engagées bénévolement, chaque année, pendant 9 millions d’heures pour les droits de l’homme ou la protection de l’environnement.3

Ce sont les ménages privés qui donnent le plus 

Les œuvres de bienfaisance certifiées ont reçu un total dépassant un milliard de francs de dons, soit environ 60 francs sur 100 francs donnés. Les donateurs les plus importants sont les ménages privés. Ils ont fait parvenir aux œuvres Zewo 533 millions de francs sous forme de dons individuels et de contributions régulières comme les parrainages, cotisations de membres ou de bienfaiteurs.

Il faut y ajouter 170 millions de francs que les œuvres de bienfaisance certifiées ont perçus sur des héritages ( voir graphique 2 ). 

Potentiel pour les œuvres Zewo au sein des fondations de financement

Les œuvres de bienfaisance titulaires du label de qualité Zewo ont reçu un total de 272 millions de francs de fondations et autres organisations à but non lucratif. Il ne s’agit que d’une petite partie du montant estimé à deux milliards de francs que les fondations de financement versent chaque année.4 Selon le Center for Philanthropy Studies ( CEPS )5 de l’Université de Bâle, sur les quelque 13 000 fondations d’utilité publique de Suisse, plus de 7000 évoluent dans le domaine de la santé, dans les services sociaux, dans la protection de l’environnement ainsi que dans les domaines du droit, de l’action en faveur d’une cause ( advocacy ) et de la politique ou s’engagent dans des questions internationales. Il devrait y avoir d’autres possibilités de collecte de fonds institutionnelle pour les œuvres Zewo. Les fondations d’utilité publique restantes, au nombre d’à peine 6000, se consacrent à d’autres thèmes, comme par exemple la culture et les loisirs, la formation et la recherche, le logement ou la religion.

Quelque 300 fondations sont des associations professionnelles, des syndicats ou des intermédiaires philanthropiques. Les œuvres de bienfaisance certifiées qui agissent principalement au niveau national ont, quant à elles, perçu l’an dernier à peu près les mêmes montants de dons que les œuvres Zewo qui évoluent principalement au niveau international ( voir graphique 3 ). 

Graphique 2 et 3

Les œuvres de bienfaisance certifiées collectent-elles autrement ? 

Les canaux via lesquels les œuvres Zewo reçoivent leurs dons n’ont guère changé. Les virements bancaires ou postaux demeurent de loin les plus importants.

Le deuxième mode de paiement est, pour les œuvres de bienfaisance certifiées, le prélèvement automatique. De cette façon, elles ont reçu 5,4% des dons.

Les dons en espèces et les dons via de nouveaux canaux revêtent, avec moins de 1% des recettes de dons, une importance marginale.

Les indications des œuvres de bienfaisance certifiées sur les modes de paiement se distinguent, sur quelques aspects, des indications des donateurs dans le baromètre des dons de Swissfundraising.6 Les donateurs ont certes également indiqué avoir versé le plus souvent par virement postal ou bancaire, mais en deuxième position, ils ont désigné les dons en espèces.

Ce n’est qu’à la troisième place qu’arrivent, avec un écart important, le prélèvement automatique et le débit direct. Les dons via les canaux numériques sont également peu importants, selon les indications des donateurs.

Selon le baromètre des dons de Swissfundraising, ils ont toutefois fortement augmenté. Les œuvres Zewo ont, en revanche, enregistré moins de recettes via les nouveaux canaux en 2016 que l’année précédente.

Les œuvres de bienfaisance certifiées réalisent un chiffre d’affaires de plus de trois milliards de francs 

Au total, les œuvres Zewo ont perçu, l’année dernière, 3,327 milliards de francs. Sur 100 francs, 40 proviennent de contributions des finances publiques, quelque 32 francs sont des dons et près de 25 francs sont des recettes de prestations propres, c’est-à-dire de la vente de produits et services. Les 3 francs restants correspondent à d’autres recettes, par exemple les produits de placements financiers ( voir graphique 5 ).

Graphique 4 et 5

Au total, le chiffre d’affaires des œuvres Zewo a augmenté de 11 millions  de francs en 2016. La légère croissance résulte principalement d’une hausse de 10% des recettes de prestations propres ( voir graphique 6 ).

Graphique 6


1 Baromètre des dons de Swissfundraising, marché des dons 2016, p. 7

2 Société suisse d’utilité publique, Factsheet: L’engagement bénévole dans les associations socio-caritatives (extrapolation ESPA 2016)

3 Société suisse d’utilité publique, Factsheet: L’engagement bénévole dans les associations de défense des droits de la personne humaine et de l’environnement (extrapolation ESPA 2014)

4 Peter Buss, Wie viel Geld schütten Stiftungen jährlich aus? www.stiftungschweiz.ch, 9 mai 2017

5 Eckhardt, B./ Jakob, D./ von Schnurbein, G.: Rapport sur les fondations en Suisse 2017, CEPS Forschung und Praxis vol. 17, Bâle: CEPS, 2017, p. 8)

6 Baromètre des dons de Swissfundraising, marché des dons 2016, p.12

Renseignements médias

Si vous avez des questions, Martina Ziegerer, directrice de Zewo, se tient à votre disposition.

Téléphone 044 366 99 55

Mail: [tocco-encoded-addr:MTA5LDEwMSwxMDAsMTA1LDEwMSwxMTAsOTcsMTEwLDEwMiwxMTQsOTcsMTAzLDEwMSw2NCwxMjIsMTAxLDExOSwxMTEsNDYsOTksMTA0]