Skip to content

Méthodes qualitatives

Qu’est-ce que vous cherchez ?

Dans le cadre de méthodes qualitatives, il s’agit de décrire, d’interpréter et de comprendre les corrélations.


Nombre des unités d’analyse:Restreint 
Hypothèses:Savoir peu fondé sur liens de cause à effet
Point de départ:Nécessité d’informations approfondies
Focalisation:Savoir des acteurs/actrices au centre de l’opération
Intention:Construction d’une théorie


Pertinence

Les méthodes qualitatives de recensement des données permettent d’analyser un objet d’examen donné, dans le détail et de manière approfondie. Par ce biais, des informations inédites et inattendues peuvent aussi émerger. Ce qui débouche sur une compréhension approfondie de l’objet d’examen, mais qui rend plus difficiles les généralisations relatives à l’objet concrètement examiné. L’interrogation, comme l’observation qualitative, se caractérise par un mode de procédure livrant des informations brutes non déformées et exhaustives; de ce fait elle est indiquée dans tous les cas où l’on nécessite des opinions et impressions individuelles différenciées et complètes. En particulier pour recueillir des propositions d’amélioration détaillées et étudier des causes (des faits tels que l’insatisfaction p. ex.), les méthodes qualitatives sont idéales.


Recensement

Les données qualitatives sont recensées à l’aide des procédés suivants:

  • Diverses formes d’entretiens (individuels, de groupe, en «focus groupe»)
  • Analyse de documents


Taille de l’échantillon

Les avis divergent sur la question du nombre d’entretiens qui devraient être conduits. L’idée d’un échantillon de taille appropriée varie de quelques entretiens à environ 200 personnes, même si à partir d’un certain nombre d’entretiens et en fonction des problématiques examinées, une certaine saturation théorique apparaît. Ce qui signifie que les résultats obtenus ne peuvent être enrichis par des entretiens ultérieurs. La taille d’échantillon requise est généralement nettement moins importante que pour les procédés quantitatifs. En composant l’échantillon, les principes du theoretical sampling, l’échantillonnage théorique, sont à respecter. C’est-à-dire qu’il convient d’adapter l’échantillon aux considérations et interrogations théoriques, de veiller à ce que l’échantillon soit hétérogène et à ce qu’il contienne des représentants de population typiques, dans la mesure du possible.


Exploitation

Dans le cadre de recensements qualitatifs, l’exploitation a lieu à l’aide de diverses formes d’analyse de contenu. Ces formes reposent sur le résumé et la réduction graduelle du matériel de données. Important: les données recueillies par procédé qualitatif peuvent aussi être évaluées quantitativement.


AvantagesInconvénients
Application souple de la méthode, elle s’adapte à l’objet d’examen et non l’inverse.Les exigences de qualification de la personne conduisant l’entretien ou l’observation sont très élevées, la qualité des données en dépend partiellement.
Le caractère ouvert de la démarche permet de mettre à jour des faits nouveaux, encore inconnus.L’évaluation est relativement coûteuse, surtout en comparée aux méthodes quantitatives.
Comme les participants ne suivent pas de directives, on obtient des informations plutôt authentiques et complètes sur la vision subjective de la personne interviewée.Il n’est pas possible de tirer des indications de volumes chiffrés à partir de données qualitatives.
La focalisation est déterminée par les participants eux-mêmes, elle concerne donc les faits les plus pertinents pour eux.Souvent, la validité des données est remise en question à cause de l’aspect subjectif inhérent à l’interprétation des données. » 
L’interaction personnelle permet d’approfondir les motifs sous-jacents et d’éclairer les points obscurs.
Validité du contenu très importante, car la démarche n’est pas prédéterminée
Contenu d’information plus approfondi grâce aux questions ouvertes
Résultats à caractère plus subjectif