21 nouvelles normes Zewo

Zewo est en train de remanier ses normes.

Objectif: Renforcer la confiance des donatrices et des donateurs

Les nouvelles normes Zewo mettent l’accent sur tous les aspects particulièrement importants pour la confiance des donatrices et donateurs. Nous les avons développées sur la base d’une analyse de risque et d’une expérience d’examen pluriannuelle avec la participation de différents de groupes de référence.

Structure: compacte et claire

Les nouvelles normes Zewo contiennent chacune un principe qui est précisé dans le texte. Actuellement, les nouvelles normes Zewo se présentent sous la forme de 21 tableaux. Ils font ressortir clairement la manière dont Zewo entend contrôler leur respect.

Les 14 premières normes s’adressent à toutes les organisations titulaires du label de qualité Zewo. La norme numéro 15 concerne les organisations à but non lucratif avec des actifs financiers de plus de deux millions de francs. Les normes numéro 16 et 17 s’adressent aux réseaux nationaux et internationaux. Les normes numéro 18 et 19 concernent toutes les organisations qui collectent des fonds et la norme numéro 20 celle qui le font en collaboration avec des tiers. Enfin, la norme numéro 21 s’applique exclusivement aux grandes œuvres de bienfaisance, qui coordonnent leurs collectes sur le calendrier des collectes de Zewo.

Lors de l’examen du respect d’une norme, une gradation est prévue. C’est ce que montrent, par exemple, les exigences relatives à la comptabilité et à la révision, différentes pour les petites et grandes organisations, ou les valeurs limites pour les frais.

Prochaines étapes

Nous remercions tous ceux qui ont participé à la consultation. Tous les votes ont été soigneusement vérifiés. Le Conseil de fondation Zewo a traité la troisième version des nouvelles normes et approuvé leur contenu pour leur mise en œuvre dans un nouveau règlement.

Sur la base des nouvelles dispositions réglementaires, la Zewo adaptera ses instruments d’audit. Les premiers audits basés sur les nouveaux règlements n’auront pas lieu avant 2017.